LTSI : Laboratoire Traitement du Signal et de l'Image


Le mot du Directeur

 

Les recherches du LTSI sont à l’interface des disciplines relevant des domaines des sciences et technologies de l’information et de la santé. Leurs visées sont à la fois méthodologiques, technologiques et cliniques et leurs finalités sont l’interprétation et l’aide à la décision. Elles s’articulent autour du noyau ‘signal-modèle-image’, ces trois composantes apportant une plus value essentielle. Les travaux sont menés au sein de cinq équipes. Chaque équipe est focalisée sur une cible  circonscrite et est constituée autour d’un groupe pluridisciplinaire capable d’intégrer dans sa démarche les connaissances physiologiques les plus récentes du domaine et d’identifier les questions méthodologiques sous-jacentes. Les travaux de l’équipe SESAME concernent la dynamique des systèmes neuronaux dans l'épilepsie. L’équipe SEPIA est centrée sur la surveillance, l'explication et la prévention de l'insuffisance cardiaque et des apnée-bradycardies. L’équipe METRIQ conçoit et met au point des méthodes de métrologie et de l'instrumentation dédiée dans les domaines de l'imagerie et de la spectroscopie par résonance magnétique  (IRM / SRM) . L’équipe IMPACT est axée sur l’aide à la décision par l’image et la modélisation pour la planification et l'assistance chirurgicale et thérapeutique specifique-patient sur tissus mous. Deux domaines d'égale importance sont abordés : le cardiovasculaire et la radiothérapie en partenariat avec le CRLCC. Les recherches de l'équipe MEDICIS visent la modélisation des connaissances particulièrement dans le cadre des actes chirurgicaux et interventionnels pour l'optimisation du processus décisionnel. Cette organisation verticale est adossée à des projets transversaux de recherche méthodologique, ancrée dans les sciences de l’ingénieur, qui exploitent les synergies entre le traitement du signal, l’analyse de l’image, les capteurs et la modélisation. La recherche technologique, elle aussi transversale, répond soit aux demandes d’innovations formulées par des industriels soit au souci de valoriser les résultats ou le savoir-faire acquis et de les mettre à disposition de la recherche clinique. La plate-forme de recherche technologique et clinique en cardiologie créée, au CHU de Rennes dans le cadre du CPER 2000-2006, à l’initiative du LTSI et du Service de Cardiologie et Maladies Vasculaires, et transformée par l’Inserm en centre d’innovation technologique (CIC-IT 804) en 2008, est un atout majeur dans ce contexte. Elle est complétée, en étroite collaboration avec le CHU de Rennes, dans le CPER 2007-2013, par la plate-forme TherA-Image dédiée à la thérapie et à la chirurgie mini-invasive guidée par l’image.
 
Les recherches du LTSI sont soutenues à la fois par l'ANR (Blanc, TecSan, EmergenceTec, Biosys, International) et par des industriels leaders dans leur secteur. Le LTSI a pour tradition de prendre part à des défis européens. Dans le FP7, le LTSI est partenaire de plusieurs projets Européens dans différents programmes et thématiques (ICT- FET HIVE, ICT euHEART, NoE VPH, ITA2 MEDIATE). Le LTSI est membre fondateur des laboratoires d'excellence CominLabs et CAMI.
   
Le LTSI avec son partenaire LIST "Laboratory of Image Science and Technology" sont à l'origine de la création en 2006 du Centre de Recherche en Information Biomédicale sino-francais (CRIBs), Laboratoire International Associé à l’Inserm, à l’Université de Rennes 1 et à l’Université du Sud-Est (Nankin, Chine). Le CRIBs est le premier LIA (Laboratoire International Associé) de l’Insermdans le domaine des technologies pour la santé et c'est aussi le premier LIA créé à l'Université de Rennes 1.
 
Lotfi SENHADJI